La grève des taxis

Les taxis n’ont plus, oh que non, l’image glamour qu’ils ont pu avoir il fut un temps. Ce ne sont plus des services des transports où on passe un moment calme et agréable, dans lesquels on peut admirer sans peine les paysages des villes qu’on traverse.

Non, cela a changé. Aujourd’hui il faut avoir de la chance pour trouver un taxi aimable, qui accepte de prendre notre course. Trouver un taxi propre est un autre défi car je suis tombée plus d’une fois sur des voitures logeant des miettes sous les sièges même en passant par des grands groupes. C’est un marché paradoxal entre le racolage et à la sortie des gares et le refus de prendre des clients car la course ne serait pas assez rentable. Les taxis sont des indécis.

Les VTC sont arrivés. Concurrence déloyale, mais parce que leur service est efficace, clair, avec une tarification sans surprise. On sait ce qu’on achète, on préfère même payer un peu plus cher pour être certain d’arriver à bon port plutôt que d’attendre dans le froid en espérant qu’on veuille bien de notre argent.

image : affiche de mai 68

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s