Voitures de collection : un marché qui bondit

Les ventes de voitures de collection sont à l’heure actuelle portées par une dynamique mondiale qui n’est pas prête de s’essouffler. En effet, des acheteurs venant des pays du monde entier tels que le Moyen Orient, la Russie ou encore la Chine sont pris par la folie des voitures de collection, permettant ainsi l’alimentation de ce marché juteux.

15.Voiture-collection-assurance-marcheUn engouement jamais vu encore

Le marché de la voiture de collection qui est en pleine ébullition, a rapporté l’année dernière près de 27 milliards d’euros. Entre 2008 et 2013, le prix de ces véhicules exceptionnels a littéralement doublé à tel point que ces bolides hors normes représentent désormais pour de nombreux collectionneurs, notamment ceux provenant de pays situés en dehors de l’Europe et des Etats-Unis, un fabuleux facteur d’intégration. Par conséquent, certains modèles haut de gamme de la marque Mercedes ou de la marque Ferrari ont connu récemment des ventes record ayant réussi à générer des prix pourvus de six ou sept zéros. De plus, plusieurs marques à prix plus accessibles comme c’est le cas pour les Aston Martin de la période David Brown ont réussi à monter en puissance.

Un placement très rentable

Outre le fait de détenir une voiture de collection pour se faire plaisir, certains acquéreurs en achètent désormais dans le but de faire un très bon placement. En effet, au bout de 22 ans de détention, la plus-value basée sur la revente devient exonérée d’impôts. Aussi, par temps de crise, posséder un tel bolide, peut, en cas de force majeure, éventuellement servir de garantie dans le cadre d’un investissement immobilier. En tout état de cause, avec l’augmentation fulgurante de leurs prix, les propriétaires de voitures de collection sortiront quoi qu’il en soit gagnant d’une quelconque transaction de vente. Mais en attendant de pouvoir davantage s’enrichir, il est important de bien assurer son automobile.

La nécessité d’être bien assuré

Attention, le fait d’être propriétaire d’une voiture de collection n‘exclut en aucun cas la cotisation en faveur d’une assurance auto*. Cependant, le nombre de formules disponibles s’avèrent être limitées tout en demeurant être les mêmes qu’avec un véhicule traditionnel. A cela, viennent s’ajouter diverses conditions qu’il est indispensable de respecter. En outre, la nécessité d’une telle assurance repose sur le fait qu’en cas de sinistre, l’indemnité perçue sera établie sur la valeur du véhicule, laquelle aura été agrée au préalable par expert. A l’inverse, pour une automobile moderne, la valeur de l’indemnité reposera sur sa cote Argus du moment.

*http://www.groupama.fr/conseils-home/conseils-auto/assurance-auto-ancienne.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s